7 livres sur des femmes de caractère

Elles ont élevé leur voix pour faire bouger les choses tout en restant humbles: voici sept livres sur des femmes hors du commun qui nous étonnent par leur histoire personnelle et encouragent d’autres femmes à ne pas baisser la tête.

patrick-tomasso-Oaqk7qqNh c-unsplash

Je dévore les romans à l’eau de rose de Nicholas Sparks (55 ans), j’adore me perdre dans les histoires d’Alex Capus (59 ans) et je lis avec délice les livres de John Green (43 ans). Mais savez-vous ce qui me manque dans tout cela? Des histoires fortes écrites par des femmes et faisant la part belle aux femmes.

Il est temps de faire plus de place aux femmes dans les rayons des librairies. Les sept ouvrages ci-dessous retracent le parcours de femmes impressionnantes, véritables sources d’inspiration, d’émotions et de courage.

Une tenue trop sexy et nous sommes en danger. Une apparence négligée et nous risquons d’en pâtir. Nous vivons dans un monde où les femmes sont définies à travers le regard des hommes. Il est temps d’en finir! À seulement 21 ans, Florence Given en a déjà pris conscience. Son premier livre, «Women Don’t Owe You Pretty», s’inscrit dans l’air du temps et sa parution a fait l’effet d’une bombe. Activiste sociale et féministe britannique, elle explique avec authenticité et franchise ce qui l’a amenée à se dépasser et les erreurs qu’elle a commises sur la voie de son apprentissage. Car toujours et encore, nous nous heurtons au même problème: nous savons que quelque chose ne va pas – dans la perception que nous avons de nous-mêmes, dans l’industrie de la beauté, dans le marketing. On nous impose un idéal auquel nous ne voulons plus nous conformer.

Megan Rapinoe (35 ans) se bat pour un monde plus juste. La liste de ses engagements est longue: depuis son coming-out public en 2011, la footballeuse professionnelle américaine lutte pour les droits de la communauté LGBTQ et promeut l’égalité entre les sexes. Dans son livre «One Life», l’activiste influente raconte son parcours de rebelle footballeuse et porte un regard riche d’enseignements sur ses combats politiques et sociaux.

Le livre «Wahre Rebellinnen» (en allemand) dresse le portrait de 100 femmes qui ont révolutionné le monde. L’autrice Carina Heer présente des femmes de toutes époques et de toutes origines qui, par leur assurance, leur audace et leur intransigeance, ont réussi à échapper au rôle qui leur était assigné. Le tout écrit dans un style ironique et divertissant.

Depuis toute petite, Glennon Doyle (45 ans) se plie aux désirs des autres pour leur être agréable. Comme tant d’autres femmes à travers le monde, l’écrivaine à succès se néglige et fait passer ses intérêts au second plan dans le seul but de répondre aux attentes des autres à son égard. Jusqu’à atteindre un point de rupture. Un beau jour, elle tombe follement amoureuse d’une femme et se met à écouter sa propre voix intérieure. «Indomptée» incite à explorer le moi sauvage qui sommeille au plus profond de nous-mêmes.

Yusra Mardini (23 ans) a grandi à Damas. Depuis sa plus tendre enfance, elle se passionne pour la natation. Mais la guerre civile qui éclate en Syrie va bouleverser sa vie. En 2015, elle décide de s’enfuir pour l’Europe avec sa sœur aînée. Pendant la traversée, le bateau pneumatique menace de couler au large de l’île grecque de Lesbos et d’emporter vingt réfugiés par le fond. Sans hésiter, Yusra et Sara se jettent à l’eau et tirent l’embarcation en direction de la côte avec l’aide de deux autres réfugiés. Elles finissent par arriver à Berlin en empruntant la route des Balkans. Yusra peut enfin reprendre l’entraînement. Un an plus tard, son rêve ultime est exaucé: elle s’envole pour les Jeux olympiques de Rio auxquels elle participe comme membre de l’équipe de réfugiés. Mais sa notoriété ne se limite pas au monde du sport. En effet, la nageuse syrienne est nommée ambassadrice de bonne volonté de l’UNESCO. Elle parcourt le monde pour tenir des conférences et expliquer aux gens ce qu’est la misère et ce que cela représente de fuir son pays ou de risquer sa vie. «Butterfly» raconte la véritable histoire de la jeune réfugiée dont le monde entier a entendu parler.

Après avoir passé sa jeunesse dans une vallée idyllique du Pakistan, Malala Yousafzai (23 ans) apprend très tôt la signification du mot «terrorisme». Dès ses plus jeunes années, Malala se bat pour que les jeunes filles puissent aller à l’école – ce qui n’est pas sans déplaire aux talibans. En 2012, la jeune Pachtoune est attaquée sur le chemin de l’école et reçoit une balle. Elle survit – et sa rage de vaincre n’en est que décuplée. Quand il paraît en 2013, son livre «Moi, Malala» bouleverse le monde entier. La jeune fille prononce un discours émouvant devant l’assemblée des Nations Unies, elle rencontre Barack Obama (59 ans) à la Maison-Blanche et reçoit même le prix Nobel de la paix en 2014. Aujourd’hui, Malala vit avec sa famille en Angleterre.

Dans son livre «Abenteuer reisender Frauen» (en langue allemande), l’auteur allemand Armin Strohmeyr dresse le portrait d’aventurières qui, en cinq siècles d’histoire, ont bravé les interdits et le qu’en-dira-t-on. Sans jamais rien renier de leurs ambitions, elles ont su passer outre au veto de leurs maris et de leurs familles. On croise ainsi le chemin de Lou Andreas-Salomé (1861-1937), Mary Read (1685-1721), Agatha Christie (1890-1976) ou encore Katharine Hepburn (1907-2003).

S'inscrire

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez encore plus de nouvelles sur la mode, le style de vie et la culture directement dans votre boîte aux lettres!