Le coiffeur à qui la famille royale suédoise fait confiance

Coiffeur vedette, coiffeur-styliste de la royauté, esprit créatif, entrepreneur récompensé à plusieurs reprises et titulaire de l’ordre royal. Johan Hellström est un homme aux talents multiples. Mais il a surtout une histoire touchante à raconter.

Johan 03

1993 en Suède – Johan Hellström (55 ans) n’a que 27 ans lorsqu’il hérite de tout ce que le coiffeur vedette Björn Axén a créé de son vivant. Aujourd’hui encore, le charmant CEO de la marque de soins capillaires la plus en vue de Suède a la chair de poule lorsqu’il raconte son histoire: «Je n’oublierai jamais le moment où mon avocate m’a appelé pour me demander si j’étais assis, avant de m’expliquer que mon ancien patron, Björn Axén, avait fait de moi son unique héritier.»

Tout a commencé quand le jeune Hellström est entré comme apprenti dans le salon d’Axén. Il y balayait le sol, pliait les serviettes et assistait son maître d’apprentissage. «Il était mon mentor, mais un mentor plutôt distant. Nous ne mangions jamais ensemble, par exemple.» Hellström finit par quitter son maître d’apprentissage pour se consacrer à sa carrière dans la danse et la comédie musicale. Et malgré l’espacement des contacts dans les années qui suivirent, Axén avait pris sa décision. «Je pense que, six mois après mon embauche, il a décidé de tout me léguer – sans jamais m’en avoir parlé», raconte Hellström avec émotion.

Bien qu’il aime la danse, Hellström a toujours su que sa véritable passion était la coiffure. Dès son plus jeune âge, il coupe les cheveux des clients de sa mère, gérante d’un magasin de vêtements. «Je me souviens, j’avais une liste de prix et j’obligeais les clients à me laisser couper leurs cheveux», raconte le coiffeur en riant.

Aujourd’hui, il n’a presque plus le temps de s’adonner à sa passion qu’est la coiffure. Mais en discutant avec lui, je sens qu’il a toujours le feu sacré. «Un bon coiffeur doit lire dans les pensées de ses clients, il doit comprendre comment ils fonctionnent, qui ils sont, c’est à cette seule condition que l’on peut créer quelque chose de beau.» Il est convaincu qu’on ne peut se sentir bien que si l’intérieur est en harmonie avec l’extérieur. Et c’est ce qui fait à son avis un bon coiffeur.

La famille royale suédoise, dont les membres comptaient parmi ses plus fidèles clients, a également bénéficié pendant longtemps des compétences d’Hellström. Pendant plus de 20 ans, le coiffeur vedette a dû veiller à ce que la coiffure des membres de la famille royale soit parfaite. «Mais aujourd’hui j’ai arrêté, car il faut beaucoup voyager et être opérationnel à tout moment. Je dois diriger une entreprise, développer des produits – c’est beaucoup de travail.» Mais il s’occupe toujours de ses plus fidèles clients.

Hellström partage la direction de l’empire Björn Axén avec son ami intime Peter Hägelstam, lui aussi ancien apprenti d’Axén. «Peter est notre directeur créatif. Il exerce toujours en tant que coiffeur et reste en contact avec le terrain. Chaque semaine, il continue également de coiffer la reine.»

Au fil des ans, Hellström et Hägelstam ont réussi à faire de la marque Björn Axén l’une des plus en vue de l’industrie capillaire. Outre ses cinq salons, la marque dispose également de sa propre gamme de soins capillaires qui ne cesse de s’étoffer. À l’image de la ligne Signature dont les bouteilles portent la signature personnelle de Björn Axén. «Nous voulions créer un produit dont Björn serait fier lui aussi. Un produit auquel il croirait et sur lequel il apposerait sa signature», déclare Hellström. L’objectif était de créer une ligne haut de gamme qui apporte de la brillance aux cheveux.

Selon Hellström, la ligne Signature est un hommage à un pionnier disparu, mais aujourd’hui plus vivant que jamais. «Björn Axén était tellement en avance sur son temps. En 1984, il a été, à ma connaissance, le premier coiffeur en Suède à utiliser un logiciel pour prendre les rendez-vous de ses clients.» Björn Axén est également celui qui a lancé le glamour en Suède et qui a donné à la reine ce style bien distinctif. «Aucune reine n’a jamais ressemblé à Silvia de Suède!», s’enthousiasme le CEO de la marque.

S'inscrire

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez encore plus de nouvelles sur la mode, le style de vie et la culture directement dans votre boîte aux lettres!