Ginny Litscher vit au milieu de ses œuvres d’art

Il est facile de se perdre dans les tableaux de Ginny. Ils sont pleins d’imagination, colorés et riches en détails. Bolero a rendu visite à l'artiste zurichoise à son domicile, qui fait à la fois office de logement, de showroom et d’atelier.

Künstlerin Ginny Litscher

On remarque immédiatement que Ginny Litscher (37 ans) consacre sa vie à l’art. Dans chaque pièce de l’appartement, des tableaux ornent les murs. Sur le canapé: des coussins avec ses motifs. Même les rideaux portent sa signature. «Avant cet appartement, je n’avais jamais beaucoup investi dans l’ameublement. J’ai toujours voulu pouvoir tout quitter rapidement», déclare Ginny Litscher à Bolero.

L’artiste a déjà vécu en Angleterre, en Italie et en Espagne. Mais ici, dans le quatrième arrondissement de Zurich, elle est de retour à la maison. Elle a grandi ici et s’y sent de nouveau chez elle. «À l’origine, je n’avais pas l’intention de rester ici lorsque je suis revenue d’Espagne en Suisse.» Elle y avait dessiné pour Zara Home, mais le travail, les nouveaux projets et, surtout, sa famille et son ancien cercle d’amis l’ont finalement retenue en Suisse. «Mes parents vivent aussi à Zurich. Dans cet appartement, je me sens enfin arrivée à bon port» déclare la designer en souriant.

Ginny Litscher a meublé à son goût l’appartement de 80 mètres carrés dans lequel elle a emménagé il y a environ un an et demi. «On ne sait jamais combien de temps on va rester à un endroit mais cette fois, je souhaitais vraiment me sentir chez moi.» Coloré avec une touche personnelle – c’est ainsi que l’artiste décrit son appartement. Il est un peu surchargé mais pas vraiment non plus. «Les couleurs étaient très importantes pour moi. L’ensemble devait être harmonieux et mettre mes tableaux encore davantage en valeur. C’est pourquoi j’ai investi beaucoup de temps dans les couleurs des murs.»

Les pièces sont remplies d’antiquités que Ginny Litscher possède depuis longtemps. La designer a complété l’ensemble avec des petits trésors qu’elle a trouvés sur Internet. «Pour une fois, je ne voulais pas me contenter de meubles IKEA pour remplir la pièce.» Mais le point fort de l’appartement de trois pièces de l’artiste, ce sont ses peintures et ses dessins qui ornent chaque pièce et attirent le regard.

Dans l’appartement de Ginny Litscher, tigres, corbeaux et serpents viennent peupler les toiles, les soieries, les meubles. Les motifs qu’elle fait imprimer sur différents textiles font toujours partie d’un tableau beaucoup plus grand. En général, l’artiste commence par créer le motif qui va être imprimé puis elle complète l’œuvre. Parfois cependant, elle choisit plutôt une œuvre complète pour en extraire un détail. Il lui faut généralement quelques mois, mais parfois aussi plusieurs années, pour achever un tableau. «J’ai travaillé pendant plus de dix ans sur mon tableau préféré -– le grand avec les corbeaux. On ne le remarque pas au premier coup d’œil, mais mes œuvres sont très détaillées et surtout aussi complexes.» C'est ce que l’artiste aime le plus dans ses propres tableaux: toute cette multitude de choses à découvrir dans le dessin. «Je dirais que c’est ce qui rend mon art unique: la quantité énorme de temps que j’y investis.» Mais c’est aussi son style peu ordinaire, sa signature, immédiatement reconnaissable, qui le rendent si spécial.

Au cours des derniers mois, la Zurichoise, comme la plupart d’entre nous, a soudainement eu beaucoup plus de temps à sa disposition. Pendant la pandémie, elle a enfin pu terminer des tableaux qu’elle souhaitait achever depuis longtemps. «Cette mise en retrait a aussi eu du bon. J’avais beaucoup de temps pour dessiner et j’ai développé de nouvelles idées», explique Ginny Litscher.

Bien entendu pendant cette période, elle a aussi perdu certains projets, d’autres ont été reportés à cette année. 2021 est donc plutôt favorable à l’artiste, qui travaille à son compte depuis 2011.

Le travail de Ginny Litscher est très varié. Mais ce sont les projets de décoration intérieure que la designer apprécie le plus. Dans ce domaine, elle peut s’en donner à cœur joie et créer un univers complet. Une telle opportunité lui a été offerte récemment par le Grand Resort Bad Ragaz, pour lequel elle a pu concevoir une pièce entière. «La chambre est très demandée et est souvent réservée – ce qui me fait extrêmement plaisir.» C’est toute la palette de Ginny Litscher qui y est présentée, du linge de lit aux rideaux en passant par les papiers peints. Le spa de l'hôtel vend également ses maillots de bain.

Petite fille déjà, Ginny Litscher savait qu’elle serait plus tard une artiste. «Les gens me disent souvent que, même enfant, je voulais devenir un jour designer.» Dès que la jeune femme, aujourd’hui âgée de 37 ans, rentrait de l’école, elle prenait un crayon et commençait à dessiner. Le fait qu’elle vienne d’une famille d’artistes a certainement contribué à sa carrière car elle a toujours pu s’exprimer librement.

Elle vit désormais son rêve 24 h/24. Quand elle se lève le matin et sirote son café devant son propre tableau dans la cuisine rose. Quand elle se prépare dans la salle de bain dont elle a conçu le design. Ou lorsqu’elle se blottit le soir dans ses draps ornés de ses propres motifs. «Je suis extrêmement reconnaissante que mon travail apporte de la joie à d’autres personnes, et surtout que l’on me permette de concevoir à ma manière des espaces pour d’autres gens, qui s’y sentent bien», déclare Ginny Litscher.

S'inscrire

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez encore plus de nouvelles sur la mode, le style de vie et la culture directement dans votre boîte aux lettres!